Une nouvelle présidente pour la Commission Médicale d’établissement

Une nouvelle présidente pour la Commission Médicale d’établissement

Le 03/11/2015 dernier, la Commission Médicale d’Etablissement (CME) a élu une nouvelle Présidente, le Docteur Valérie Revel Da Rocha, chef de service à l’Unité Post Urgences Gériatrique. Elle succède au Docteur Jean-Noël Drault qui a occupé ces fonctions de 2011 à 2015.

« Je suis arrivée à l’hôpital de Pau en Mai 2000 sur un poste de praticien hospitalier en gériatrie. Dès 2004, suite à l’épisode tragique de l’été caniculaire de 2003, j’ai été à l’initiative de la création d’une Unité Post Urgence Gériatrique, dont j’ai pris la responsabilité en tant que chef de service à son ouverture en juin 2006.

Les valeurs qui m’animent dans la pratique de ma fonction médicale sont celles que nous partageons avec de nombreux collègues médecins et les salariés de notre hôpital : répondre aux besoins de santé de la population de notre territoire, en dispensant une médecine de qualité et en permettant un accès aux soins pour tous. C’est donc en portant ces valeurs de respect de l’intérêt général et des missions de service public de notre établissement de santé, que j’ai souhaité me présenter à la présidence de la CME.
Ayant la culture du travail en équipe au sein des différents services médicaux dans lesquelles j’ai pu travailler, j’ai souhaité m’entourer d’un bureau de CME suffisamment large pour représenter l’ensemble des grands domaines d’activité de notre hôpital, tout en étant de taille compatible avec un travail efficient.

Mes premières impressions depuis ma prise de fonction sont très positives, avec notamment le sentiment d’un véritable enthousiasme de la part de l’équipe qui m’entoure et de la communauté médicale dans son ensemble quant à leur engagement dans la vie institutionnelle de notre établissement.
Cette nouvelle fonction nécessite par ailleurs de s’approprier des sujets nombreux et très divers, afin de mieux en comprendre les enjeux. Pour cela, je ressens une vraie volonté de la direction de m’accompagner au mieux dans une meilleure connaissance de ces problématiques. J’apprécie aussi de partager avec elle les valeurs du service public, que nous serons amenés à défendre ensemble dans les quatre ans à venir. Nous aurons dans les années futures à relever des défis, avec des contraintes budgétaires qui doivent nous faire réfléchir à des organisations différentes, que ce soit en interne ou avec les autres établissements de santé du territoire, mais aussi la médecine de ville.

Quoi qu’il en soit, je garderai toujours la ferme volonté que tout soit fait pour que notre hôpital reste à la hauteur des enjeux de santé dont la population a besoin.»

19/11/2015



« Retour à la liste des actualités