Réanimation

Réanimation

Le service de réanimation, comprenant 20 lits, prend en charge des patients présentant une ou plusieurs défaillances d’organes, mettant en jeu leur pronostic vital et pouvant nécessiter la mise en œuvre prolongée de méthodes de suppléance (assistance respiratoire, hémodynamique, rénale, neurologique, hématologique…).

Il s’agit d’une réanimation médico-chirurgicale admettant des patients de médecine et de chirurgie. L’accueil et la prise en charge diagnostique et thérapeutique sont assurés 24h/24, 7j/7 avec la présence d’un médecin de garde sur place.

À l’issue de la réanimation, l’Unité de Surveillance Continue (USC) permet la prise en charge de patients dont l’état clinique nécessite une surveillance intermédiaire entre la réanimation et une unité d’hospitalisation classique. Elle assure également la prise en charge spécifique des patients opérés les plus fragiles.

Dr. Antoine ROMEN
Dr. Walter PICARD
Dr. Alexandre MASSRI
Dr. Stanislas DE GUILLEBON
Dr. Philippe BADIA
Dr. Olivier LAMOURET
Dr. Amandine BERTARREX
Dr. Eloïse MORISSE
Dr. Mouna AUBAGUE KONTA
Dr. Audrey DESTIZONS
Dr. Charlotte GUESDON

Prise en charge

Les patients hospitalisés en Réanimation bénéficient d’une prise en charge par un kinésithérapeute 5 jours sur 7. Un kinésithérapeute de garde est également disponible le week-end en cas de besoin. Sur demande du service, un orthophoniste peut également être amené à intervenir auprès des patients hospitalisés dans le service.

Obtenir des nouvelles

  • Par rendez-vous avec le médecin
    Durant son séjour, votre proche est pris en charge sur le plan médical par un médecin référent. Ce dernier vous recevra le plus rapidement possible après l’admission de votre parent et vous informera sur la pathologie (diagnostic) sur le déroulement éventuel d’examens complémentaires, sur le traitement et sur les différentes évolutions possibles (pronostic).
    De même que le médecin référent, il est souhaitable qu’un des membres de l’entourage soit référent familial. Ainsi, cette personne désignée sera l’interlocuteur privilégié pour l’obtention des nouvelles et pourra secondairement informer les autres membres de l’entourage.
    Sur demande auprès du secrétariat, vous pourrez obtenir un rendez-vous avec le médecin référent (les après-midi, en semaine).
  • Par téléphone
    Vous pouvez obtenir des nouvelles par téléphone. Afin de permettre à l’équipe soignante de réaliser les soins dans de bonnes conditions, merci de privilégier les appels après 12h00. Pour des raisons de confidentialité, l’utilisation du téléphone pour obtenir des nouvelles d’un patient est réservée aux personnes très proches du patient, identifiées auparavant. Les informations données par téléphone seront toujours succinctes et concerneront l’évolution récente.

Modalités des visites

Pour venir rendre visite à un proche hospitalisé dans le service, merci de vous rapprocher du secrétariat du service afin d’obtenir les modalités d’accueil des visiteurs en vigueur.

L’Unité de Surveillance Continue, composée de 5 lits, permet la prise en charge de patients dont l’état clinique nécessite une surveillance intermédiaire entre la réanimation et une Unité d’hospitalisation classique. Elle assure également la prise en charge spécifique des patients opérés les plus fragiles.

Le service de Réanimation adulte du Centre Hospitalier de Pau est régulièrement sollicité pour participer à des protocoles de recherche clinique. Il s’agit d’une activité scientifique permettant d’améliorer les connaissances médicales dans les différents domaines en rapport avec la prise en charge des malades de Réanimation.

Lorsque le patient n’est pas conscient, il est possible que les proches soient sollicités pour donner un accord préalable à toute inclusion. Dans tous les cas, l’inclusion d’un patient dans un travail de recherche clinique n’entraîne aucun risque pour le patient. Le service de réanimation reste à votre disposition pour toute question concernant cette activité.

Traitements et techniques proposés par le service :

  • la suppléance ventilatoire (ventilation invasive et non invasive, NO), son monitorage (CRF, NAVA) et son sevrage (VNI, trachéotomie percutanée),
  • la surveillance multimodale du neuro agressé (PIC, PtiO2, doppler transcrânien, EEG continu),
  • l’épuration extrarénale : hémodialyse, hémodiafiltration, hémofiltration, hémodialyse continue au citrate,
  • le soutien et monitorage des défaillances hémodynamiques (échocardiographie transthoracique et transœsophagienne, ScVo2, débit cardiaque continu),
  • les échanges plasmatiques par filtration,
  • l’alimentation entérale et parentérale avec calorimétrie indirecte,
  • la sédation,
  • l’hypnose médicale.
Aller au contenu principal