Prélèvements d'organes et de tissus

Le CH de Pau recrute en permanence des aides-soignant(e)s et des infirmiers/infirmières diplômé(e)s d'État. Envoyez votre candidature spontanée.

  • Informations Pratiques

    Secrétariat

    BUREAU DE LA COORDINATION : 05 59 72 77 86

    pmo@ch-pau.fr

    Responsable médical : Dr. Caroline SABATIER ; Dr. Amandine BERTARREX

    Responsable para-médical : M. Didier LATCHERE 

     

     

Fermer

Prélèvements d'organes et de tissus

Les dons d'organes et de tissus réalisés chaque année en France ne couvrent pas les besoins. Chaque année, des personnes décèdent, faute d’avoir pu recevoir l’organe indispensable. Sous l’égide de l’Agence de la biomédecine, le Centre Hospitalier de Pau est autorisé à coordonner les dons d’organes et de tissus. Le don d'organes et de tissus est une procédure strictement encadré par la loi. 

En France, selon le principe de solidarité nationale, la Loi indique que nous sommes tous donneurs d'organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant ce refus. Il n'y a pas d'âge limite pour donner. Le principal moyen pour s'opposer au prélèvements de ses organes et tissus après la mort est de s'inscrire sur le registre national des refus (à partir de 13 ans) : www.registrenationaldesrefus.fr

Actuellement, au Centre Hospitalier de Pau, deux possibilités peuvent être envisagées : ​

  • Le prélèvement d'organes et de tissus sur personne décédées à coeur battant, c'est à dire en état de mort encéphalique (1% des décès) 
  • Le prélèvement de cornée sur personne décédée présentant un arrêt cardiorespiratoire persistant 

Pour plus de renseignement concernant le don d'organes et de tissus : www.dondorganes.fr

Le don du corps à la médecine doit s'organiser de son vivant avec la Faculté de médecine. En Aquitaine, il convient de contacter le laboratoire d'anatomie de la Faculté de médecine de Bordeaux II. Tel : 05 57 57 13 50 ou 05 57 57 14 08. https://sante.u-bordeaux.fr/Ecole-de-chirurgie/Don-de-corps

QUELQUES CHIFFRES-CLÉS

En France au 1er Janvier 2020 : 

  • 17 424 personnes sont en attente de greffe 
  • 5 897 greffes d'organes ont été réalisées en 2019